La deuxième assemblée générale de la plateforme de gouvernance du triangle Sembé-Souanké-Ngbala

Dans le cadre de la gestion participative des ressources naturelles, le projet d’appui à la conservation et la gestion durable de la biodiversité dans l’Espace Tridom Interzone Congo (projet ETIC), avait appuyé la constitution en décembre 2019 d’une plateforme de gouvernance des ressources naturelles qui regroupe l’ensemble des parties prenantes évoluant dans la zone ETIC.

A la suite de l’expérience d’appui de la première assemblée dite constitutive, le projet ETIC a renouvelé son appui pour l’organisation de la deuxième assemblée générale qui s’est tenue du 19 au 21 octobre 2020 dans le district de Sembé. Faut-il le rappeler, ladite plateforme est un espace d’échanges, de dialogue qui a été établie pour la recherche de solutions au système de gestion des ressources naturelles avec un accent sur la prise en compte des avis des communautés locales et peuples autochtones dans leur ensemble.

La rencontre, présidée par le Président du Conseil départemental de la Sangha, Monsieur Emmanuel Akouelakoum, s’est tenue dans la salle communautaire de Sembé et a réuni plusieurs acteurs locaux concernés par l’utilisation et le contrôle des ressources naturelles dans la zone ETIC, à savoir les administrations locales décentralisées et déconcentrées, les opérateurs économiques (forestiers, miniers, etc.), la société civile et les communautés locales et peuples autochtones.

« Toutes les parties prenantes doivent produire de façon claire des objectifs porteurs d’espoir et adaptés à nos ambitions et que les thématiques soumises devraient aussi cadrer avec les besoins de l’environnement et du bien-être des communautés locales et autochtones tout en tenant compte du contexte économique pluriel. » a indiqué Monsieur Emmanuel AKOUELAKOUM, Président du Conseil départemental de la Sangha et Président de la plateforme.

Un franc succès pour cet atelier qui a regroupé toutes les catégories d’acteurs dont l’implication est nécessaire pour la gestion des ressources naturelles dans la zone ETIC et qui est soutenu par le projet ETIC avec l’appui de ses partenaires financiers notamment l’Union Européenne dans le cadre des fonds ECOFAC 6 et la fondation Arcus.