Mise en place de la plateforme de Gouvernance des Ressources Naturelles du parc Ntokou-Pikounda

Ntokou Centre, localité du département de la Cuvette a abrité du 27 au 29 Mai 2021 l’Assemblée Générale Constitutive de la Plateforme de Gouvernance des Ressources Naturelles du Parc National de Ntokou-Pikounda,

Organisée par le Fond Mondial pour la Nature (WWF) cette  assemblée générale constitutive présidée par Marie Joseph MAKONDJO, chef de Cabinet du Président du Conseil départemental de la Cuvette a connu la participation du Sous-Préfet du district de Ntokou Monsieur Alphonse ESSABE et du Sous-Préfet du district de Makoua Monsieur OKO Jérôme. Il a été noté également la participation des autorités administratives déconcentrées du département de la Cuvette à savoir les directions départementales de l’économie forestière ; de la Pêche ; de l’Agriculture ; de l’Environnement ; les forces de l’ordre et les chefs de services ; les représentants du WWF ainsi que les communautés locales et les chefs coutumiers en  provenances des trois axes riverains à savoir Ndongo Niama-Liouesso, OKombé-Losso et Ntokou centre-Ntokou 3. Cette assemblée générale constitutive avait pour objectif principal d’impulser et susciter l’engagement des parties prenantes, notamment les communautés locales, dans la gestion durable, la conservation et la valorisation des ressources naturelles du Parc National de Ntokou-Pikounda.

A l’issue de cette assemblée générale une plateforme de 31 membres a été mise en place. Celle-ci comprend un bureau exécutif de sept (07) membres présidés par Jean Marie BOPOUMBOU, Président du Conseil départemental de la Cuvette et une Commission de Suivi et Evaluation de cinq membres, présidée par M. Didier KOGNIMBISSOU. Les autres membres de la plateforme non désignés à des postes d’exécution ont été répartis dans 6 commissions thématiques mises en place et animées par 3 membres du bureau exécutif, pour mettre en œuvre les activités de la plateforme.

Concernant les engagements, les parties prenantes notamment les communautés ayant compris les enjeux et les objectifs de la mise en place de cette plateforme ont largement manifester leur adhésion à travers l’adoption des documents juridiques : statuts et règlement intérieur, auxquels s’ajoutent le protocole sur la gestion de la pêche communautaire et la procédure de gestion des plaintes et la résolution des conflits dans le Parc National Ntokou-Pikounda.

Marie Joseph MAKONDJO, Chef de Cabinet du Président du Conseil départemental de la Cuvette, satisfait de ces résultats, a tiré les grands enseignements de cette rencontre du fait que les communautés locales  « sont responsables déjà pour que ce patrimoine qui est le parc soit gouverné de manière responsable afin que toute sa biodiversité soit conservée telle que cela se passe dans les autres parcs ».

La Directrice départementale de l’économie forestière de la Cuvette, Mme Gismonde Zoé MOUDILOU NKINKELA a félicité les engagements pris par les communautés locales à collaborer avec le WWF pour la sauvegarde de la biodiversité du parc. Elle a lancé un vibrant message aux populations riveraines du Parc national de Ntokou Pikounda, à œuvrer pour la protection de ce Patrimoine national , car «  détruire la biodiversité du parc revient à détruire notre patrimoine ; il est du ressort de toutes et de tous de s’engament afin de la protéger ».

Au nom des communautés locales, M. Didier KOGNIMBISSOU, qui a été élu Responsable de Commission de Suivi et Evaluation , a réitéré le même message à l’endroit des Jeunes pour la préservation de cette richesse. Il sied de noter  qu’une assemblée générale constitutive de mêmes nature, objet, objectif et résultats attendus, se tiendra à la fin de ce mois de juin à Pikounda dans le département de la Sangha.